Architecture du SI

Dans le domaine informatique et par extension dans le domaine des systèmes d’information, le terme d’architecture est très générique. Il désigne la structure du SI, généralement divisée en 4 strates (d’après modèle CIGREF), correspondant chacune à une typologie d’architecture :

Dans ce contexte, Hacksys vous propose de vous accompagner sur les pôles suivants :

  • Architecture métier : c’est la strate la plus haute à partir de laquelle on définit les processus métiers, à l’exclusion de toute technicité.
  • Architecture fonctionnelle : elle peut se définir comme la déclinaison fonctionnelle des besoins métier avant d’être intégrés dans le système d’information. La strate fonctionnelle est une interface entre le métier et l’applicatif qui a pour but d’optimiser les flux d’information en s’assurant que les logiciels utilisés respectent les besoins exprimés, et plus largement les objectifs de l’organisation.
  • Architecture applicative ou logicielle : c’est l’ensemble des applications qui constituent la partie informatisée du système d’information. Elle correspond à la traduction des besoins fonctionnels en fonctionnalités logicielles. Il existe une différence fondamentale entre les couches applicative et fonctionnelle : la première ne s’intéresse qu’aux échanges informatisés (plus communément, qui relèvent du logiciel) alors que la seconde s’intéresse à tous les échanges, y compris « humains », directement issus du métier. Aussi, le système d’information doit être perçu comme un ensemble plus large que le système informatique.
  • Architecture technique (infrastructure et matériel) : elle peut se définir comme l’ensemble des moyens techniques constituant le socle informatique nécessaire au support physique et middleware des applications. Au sens large, l’infrastructure technique inclut les devices tels que matériel de téléphonie, PC, tablettes etc. Les strates technique et applicative appartiennent au système informatique et sont donc du ressort des informaticiens en tant qu’experts techniques.